Le choix du dessert du réveillon de Noël, après discussion avec mon fils s'est orienté vers le Mont Blanc. Cependant, je n'en avais jamais réalisé, j'ai navigué pour comprendre sa réalisation sur différents sites ou blogs comme c'est moi qui l'ai fait , de un déjeuner de soleil, Elle le Michalak dessert Mont Blanc. Et l'avoir vu en verrine correspondait à ce que je souhaitais réaliser.

Voilà, je me suis lancée en cherchant dans mes placards, je n'ai pas trouvé de pâte de marrons, difficile de m'en procurer aussi vite, je regarde comment je pourrais approcher, je consulte sur internet, et sur il etait une fois la patisserie, j'ai adapté avec un bocal de chataignes cuites natures pour obtenir cette fameuse pâte de marrons.

Enfin, je peux réaliser ce dessert : 

VERRINE MONT BLANC REVISITE

 

Mont Blanc revisité @

 

La meringue :

  • 60 g de sucre blanc par blanc d’œuf
  • Vanille en poudre

 

Monter les blancs en neige au robot, ajouter successivement en trois fois le sucre en poudre.

Continuer à battre jusqu’à obtenir une texture brillante avec le bec d’oiseau.

Préparer une silpat® sur une plaque aluminium perforée.

Pocher les meringues de la forme que vous souhaitez, de la dimension de vos verrines.

J’en ai fait plus, c’est plus facile au Kenwood (je me suis amusée).

Cuire pendant 120 mn à 85°. Laisser sécher au four avant de les décoller.

 

Meringues Noël @

 

Meringues sapin @

 

La recette des meringues se trouve ICI

La pâte de marrons :

  • 200 g de châtaignes décortiquées cuites sous vide ou en bocal
  • 150 g de crème de marron (Imbert)
  • 80 g de sucre en poudre
  • 25 ml d’eau
  • 4 cuillères à soupe de rhum blanc

 

Placer le sucre en poudre dans une casserole et recouvrir avec 25 ml d'eau.

Quand le sucre atteint 110°C .

Ajouter alors les châtaignes.

Laisser cuire en remuant jusqu'à ce que la crème épaississe et se colore. 

Mixer les châtaignes, ajouter la crème de marrons et le rhum.

Filtrer avec une passoire pour obtenir une texture très lisse.

Pocher dans une poche à douilles avec une douille à vermicelles.

Réserver sans mettre au frais pour que la pâte ne soit pas trop dure.

 

La crème Mont Blanc :

  • 20 cl de crème liquide entière
  • 50 g de mascarpone
  • 25 g de sucre
  • Vanille

 

Dans la cuve d’un batteur électrique muni d’un fouet, verser la crème liquide, le mascarpone, le sucre en poudre et la vanille.

Fouetter en chantilly, en démarrant doucement puis en augmentant la vitesse au fur et à mesure que la crème monte.

Elle doit avoir la consistance d’une crème mousseuse mais un peu ferme.

Mettre dans une poche à douille et réserver au frais.

 

Dans chaque verrine :

Mettre une meringue
Pocher des vermicelles de marrons (1 grosse cuillère à soupe)
Par dessus, mettre de la crème chantilly 
Pocher des vermicelles de chantilly (2 grosses cuillères à soupe)
En décoration, 1 brisure de marron confit ou glacé.

 

Mont Blanc revisité @@